Des données papier au big data : Soirée Numérique & Société au coeur du 'Google de papier' !

Ils étaient une petite centaine à se presser aux portes du Mundaneum pour venir écouter un lundi début de soirée, l'exposé « big data et vie privée » du recteur de l'UCL Vincent Blondel. Des profs d'unifs aux patrons d'entreprises en passant par des représentants du gouvernement, enseignants ou étudiants, leur présence témoigne d'une conscience de plus en plus marquée pour cet enjeu qui sous-tend notre société "dataifiée" ou mise en données : la protection de la vie privée.

Après une brève introduction par le Ministre d'Etat Philippe Busquin, Vincent Blondel plongeait son auditoire au coeur de la matrice à travers de multiples exemples imagés. Des notions abstraites telles « données anonymisees » ou « métadonnées » ont pris corps au fil de nombreux exemples tels « the heartbeat of Belgium » ou l'analyse des communications téléphoniques en Belgique, l'algorithme de Louvain qui permet de retrouver des communautés et mapper le réseau social des entreprises, ou encore une « heat map » où nos déplacements se retrouvent tracés par l'intermédiaire de nos smartphones. Suivait un débat avec le public animé par André Blavier, responsable de la communication de l'Agence du Numérique.

Menée en collaboration par le Mundaneum avec l'UCL et Digital Wallonia en prélude au festival international « Big Data Week » organisé chaque année depuis Londres, cette grande conférence annonce une série de rendez-vous estampillés « Numérique et Société » au Mundaneum, patrimoine qui témoigne d'un temps où tout le savoir du monde était encore indexé manuellement.

Le thème « Big data et vie privée » sera abordé au premier trimestre 2017 à travers l'angle juridique, avec l'intervention d'Yves Poullet, recteur de l'Université de Namur fondateur de l'institut de recherche CRIDS renommé mondialement.

Voir le reportage photo dans son  intégralité sur la page facebook du Mundaneum @LeMundaneum (photo: Sébastien Santarelli)